rightAcheter une maison propri�t� de la banque
De nos jours, il peut �tre tr�s avantageux d'acheter une maison propri�t� de la banque. De nombreuses informations, certaines bonnes et d'autres mauvaises, circulent sur le sujet.    Bien souvent, l'information offerte est � vendre, avec la promesse que vous pouvez r�aliser de gros profits avec peu d'efforts une fois que vous connaissez la "formule secr�te". Le fait est qu'il n'y a pas de secret et que de faire des profits requiert des efforts.

Qu'est-ce qu'un REO ?
leftREO signifie Real Estate Owned (propri�t� immobili�re)  Il s'agit de propri�t�s en forclusion, qui ont �t� saisies et sont � pr�sent la propri�t� de la banque ou de la soci�t� d'hypoth�que. Ce n'est pas la m�me chose qu'une propri�t� mise � l'encan. Lorsque vous achetez une propri�t� dans une vente de forclusion, vous devez payer au moins le solde de l'hypoth�que plus tout int�r�t ou autres frais accumul�s pendant le proc�d� de forclusion. Vous devez �galement �tre pr�t � payer en argent. Et, de plus, la propri�t� vous sera remise 100% "telle quelle". Cela pourrait comprendre des liens existant et tout occupant actuel qui devra �tre �vinc�. Un REO, au contraire, est une transaction beaucoup plus nette et attrayante. La propri�t� en REO n'a pas trouv� preneur pendant l'encan de forclusion. La banque la poss�de donc. C'est la banque qui s'occupera de supprimer les privil�ges sur biens impos�s, d'�vincer les occupants au besoin et qui pr�parera en g�n�ral l'�mission d'une politique d'assurance de titre pour l'acheteur � la cl�ture. Soyez conscient qu'un REO peut �tre exempt des obligations d'information normales. En Californie, par exemple, les banques sont exemptes d'avoir � remettre une d�claration d'information de transfert, un document qui requiert normalement du vendeur qu'il d�clare tout d�faut dont il est au courant.

rightEst-ce une "bonne affaire" ?
On suppose couramment que tout REO doit �tre une bonne affaire et une fa�on de r�aliser facilement des profits. C'est tout simplement faux. Vous devez �tre tr�s prudent lorsque vous achetez un REO si votre intention est d'en tirer profit. Bien qu'il soit vrai que la banque est en g�n�ral impatiente de vendre, elle est �galement tr�s motiv�e � obtenir le plus gros montant possible. Lorsque vous examinez la valeur d'un REO, vous devez examiner de pr�s les ventes comparables dans le voisinage et vous assurer d'avoir tenu compte de la dur�e et du co�t de toute r�paration ou remodelage n�cessaire � la revente de la maison. La bonne affaire potentielle existe et nombreux sont les gens qui tirent avantage de l'achat d'une forclusion. Mais de nombreux REO s'av�rent �galement de mauvais achats et d'improbables sources de profits.

Pr�t � faire une offre ?
leftLa plupart des banques ont une division REO avec laquelle vous travaillerez lorsque vous achetez une propri�t� REO d'elles. En g�n�ral, la division REO utilisera un agent d'inscription pour voir ses propri�t�s REO sur les listes SIA locales. Avant de faire votre offre, vous aurez int�r�t � contacter soit l'agent d'inscription, soit la division REO de la banque et � en d�couvrir le plus possible � propos de la condition de la propri�t� et de son processus de r�ception des offres. Comme les banques vendent presque toujours les propri�t�s REO "telles quelles", vous avez int�r�t � vous assurer d'inclure � l'offre une clause conditionnelle � l'inspection, ce qui vous donnera le temps de v�rifier s'il y a des d�fauts cach�s et de mettre fin � l'offre si vous en trouvez. Comme c'est le cas pour toute offre immobili�re, vous rendrez votre offre plus attrayante si vous incluez de la documentation sur votre capacit� � payer, par exemple sous la forme d'une lettre de pr�approbation d'un pr�teur. Une fois l'offre faite, vous pouvez vous attendre � ce que la banque fasse une contre-offre. Ce sera alors � vous de d�cider si vous acceptez ou non la contre-offre ou si vous faites une contre-contre-offre. Soyez averti que vous vous embarquez dans un processus qui implique probablement de nombreuses personnes � la banque et que ces personnes ne travaillent ni le soir ni les week-ends. Il n'est pas inhabituel que le processus des offres et contre-offres prenne des jours ou m�me des semaines.